Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Dixit > Awa Ndiaye Seck, représentante spéciale de l’ONU Femme auprès de la Commission de l’Union Africaine et de la Commission économique de l’Afrique, sur le rôle de la femme dans la relance économique de l’Afrique, In Jeune Afrique.

Awa Ndiaye Seck, représentante spéciale de l’ONU Femme auprès de la Commission de l’Union Africaine et de la Commission économique de l’Afrique, sur le rôle de la femme dans la relance économique de l’Afrique, In Jeune Afrique.

La reconnaissance des droits socio-économiques reste cruciale pour améliorer l’autonomisation économique des femmes, et alors que l’Agenda 2063 de l’Union africaine demande qu’au moins 25% des marchés publics soient attribués à des entreprises appartenant à des femmes, aujourd’hui, les entreprises appartenant à des femmes se voient attribuer moins de 1% des marchés. Donc, encourager les achats directs auprès des entreprises appartenant à des femmes, adopter des politiques qui s’attaquent spécifiquement aux principaux obstacles – améliorer l’accès des femmes au numérique, augmenter l’emploi des femmes, offrir des pratiques de travail flexibles, soutenir les soins aux enfants et aux familles, établir des services de santé maternelle et néonatale et assurer leur mise en œuvre-participeront à la réponse à la crise et laissera un impact durable.

Laisser un commentaire

Top