Texte alternatif de la bannière
Texte alternatif de la bannière

Dons de matériels divers à la mairie de Baham

Le Maire de cette collectivité a procédé le 29 mai 2020 à la rétrocession des dons reçus des groupes de la diaspora Baham pour la lutte contre cette pandémie dans la communauté.

Texte alternatif de la bannière

Armand Sosso à Baham

En prélude à la rentrée scolaire partielle de ce jour sur l’ensemble du territoire camerounais, quelques groupes de la diaspora, parmi lesquels « Pouahom Canada »,  ont tenu à magnifier leur générosité à l’endroit des populations de cette contrée de l’ouest Cameroun en leur offrant des masques barrières, des gels hydro-alcooliques, des seaux et autres matériels pour les protéger contre cette pandémie du siècle.

La cérémonie était personnellement présidée par le maire Dieudonné Kamdem qui a salué le geste tout en appelant d’autres groupes à suivre cet exemple. Les chefs des 16 groupements du royaume Baham étaient présents à la cérémonie qui a pris les allures d’une grande fête. La joie se lisait dans leurs visages. Tous ont remercié ces différents groupes donateurs au nom de leurs groupements.

Le don de la diaspora « Pouahom Canada » constitué de plus de 5000 masques barrières était particulièrement apprécié en cette veille de rentrée scolaire. Selon les représentants des groupements, ces masques seront distribués en priorité aux enfants qui vont reprendre le chemin de l’école. Ce groupe n’est pas à son premier geste en faveur des démunis de cette localité. Il y a quelques années, il a offert des tables banc aux écoles primaires et maternelles de Baham.

« Pouahom Canada » est une association apolitique à but non lucratif qui regroupe la Communauté Baham du Canada. Elle a pour objectifs : la facilitation de l’intégration de ses membres dans la société canadienne ; la réalisation des projets humanitaires ; mais surtout de faire rayonner entre eux la culture Bamiléké en général, et celle de  Baham en particulier à travers l’enseignement de la langue, les chants et danses etc. Le groupe est présidé par Bertin Nouovop, assisté d’Albert Tatchemo son vice-président, tandis que Yannick Kaham Bemmo assure le secrétariat général.

Située dans le département des Hauts plateaux dans la région de l’Ouest Cameroun, la commune de Baham a été créée le 19 décembre 1962.  Sa superficie s’étend sur 82 Km² avec une population de plus de 40.000 habitants, soit une densité moyenne de près de 500 habitants au Km². Elle compte 16 groupements. Le territoire communal est limité au nord par le village Bamendjou, au sud par Bayangam, à l’est par Bahouan et Bandjoun et à l’ouest par Badenkop, Bapa, Bangou et Batiè.

La commune est dirigée depuis la dernière élection municipale de février dernier  par Dieudonné Kamdem qui conduisait la liste du Rdpc, le parti au pouvoir. L’homme est bien connu dans les milieux des affaires et du football.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares