Texte alternatif de la bannière
Texte alternatif de la bannière

KMT prend le contrôle du terminal polyvalent

Le contrat de concession y relatif a été signé le 27 juillet 2020.

Texte alternatif de la bannière

Ferdinand Lemofouet

« Dès aujourd’hui, ICTSI, plus précisément sa filiale KMT, est membre à part entière de la communauté portuaire de Kribi. Une communauté dynamique et coopérante, riche et innovante. Je puis dire que KMT peut nous faire confiance pour s’intégrer assez rapidement », a déclaré Patrice Melom, Directeur général (Dg) du Port autonome de Kribi, après avoir apposé sa signature sur les documents qui lient désormais sa structure à Kribi Multipurpose Terminal, filiale de l’entreprise philippine, International Container Terminal Services, nouveau concessionnaire du Terminal polyvalent du port de Kribi, représentée à la cérémonie par Kathy Magne, Dg du Groupe éponyme.

Avec la signature de ce contrat, c’est une nouvelle ère qui s’ouvre dans cet espace portuaire. Selon les termes du contrat, le nouveau concessionnaire va gérer cet espace durant une période de 25 ans. Cette concession implique de nombreux engagements, notamment sur le plan des investissements. Pendant cette période, Ictsi devra diversifier les offres de services commerciaux, sur la plateforme. A très court terme, elle devra investir dans l’infrastructure et la superstructure. L’expansion comprendra des équipements de manutention modernes supplémentaires, des installations de stockage et des plateformes informatiques modernes. Sur le plan financier, il est attendu un bénéfice net après impôts moyen de 8,5 milliards de Fcfa et des flux de trésorerie permettant de couvrir le paiement des redevances, les charges d’exploitation et les investissements prévus tout au long de la concession. Sur le plan social, elle s’engage à recruter 95% de son personnel au niveau local, en plus de mettre sur pieds des simulateurs pour la formation, sur la construction des grues. Ce contrat intervient après la publication en septembre 2018, de la short-list des cinq groupements admis à poursuivre une compétition qui a connu au départ 10 concurrents. Le terminal polyvalent du port de Kribi qui accueille des marchandises non-conteneurisées, a une capacité nominale d’hébergement de 1,2 million de tonnes de produits par an.

Créée en 1988, Ictsi revendique un portefeuille qui s’étend aux économies de marché développées et émergentes de l’Asie-Pacifique, des Amériques, de l’Europe, du Moyen-Orient et de l’Afrique. Classée au huitième rang des exploitants de terminaux à conteneurs dans le monde, il opère également en Asie, au Pacifique, en Amérique, et Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. Ses activités s’étendent sur 29 terminaux maritimes dans 18 pays sur les cinq continents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares