Texte alternatif de la bannière
Texte alternatif de la bannière

Muhammadu Buhari, président du Nigéria, sur le passage du franc CFA à l’eco décidé par les pays de l’Uemoa, sur son compte tweeter.

J’ai l’impression que la zone Uemoa souhaite adopter l’eco en remplacement de son Franc Cfa avant les autres États membres de la Cedeao. Il est préoccupant que ceux avec qui nous souhaitons entrer dans une union fassent des pas importants sans nous faire confiance pour en discuter. Le Nigeria soutient pleinement et s’engage en faveur d’une union monétaire avec les bons fondamentaux, une union qui garantit la crédibilité, la durabilité et la prospérité et la souveraineté régionales globales. Mais nous devons faire les choses correctement et garantir le respect absolu des normes fixées. Nous devons également communiquer efficacement avec le monde extérieur. Nous avons tous tellement misé sur ce projet pour laisser les choses à la simple commodité et à l’opportunisme. Nous devons procéder avec prudence et nous conformer au processus convenu pour atteindre notre objectif collectif tout en nous traitant mutuellement avec le plus grand respect. Sans cela, nos ambitions pour une Union monétaire stratégique en tant que bloc de la Cedeao pourraient très bien être gravement compromises.

Texte alternatif de la bannière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares