Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Finance > Des journées pour promouvoir les assurances

Des journées pour promouvoir les assurances

Organisées par le Réseau Parlementaire pour la Promotion des Assurances et des Banques, elles se tiendront du 19 au 20 novembre 2021 à Yaoundé.

Le Réseau Parlementaire pour la Promotion des Assurances et des Banques (Reppas) organise les 19 et 20 novembre 2021 au sein de l’hémicycle de l’Assemblée nationale du Cameroun, un séminaire sous le thème général : « Défis et opportunités des assurances dans l’émergence socio-économique du Cameroun ». La rencontre sera marquée à la fois par des exposés thématiques, une journée sportive et elle s’achèvera par une soirée récréative. Selon l’Honorable Djeumeni Benide, président du Reppas, les autres thèmes abordés porteront sur : « Réalités pratiques des assurances au Cameroun » ; « Défis et importance des Assurances dans le développement du Cameroun » ; « La réassurance de cession légale et son apport pour le développement d’un pays et d’une sous-région » ; « Etat des lieux et perspectives des Assurances volontaires au Cameroun » et « Rôle de la Tutelle dans la promotion et l’encadrement des Assurances au Cameroun ». Pour ce faire, le comité d’organisation des Journées parlementaires des assurances (JPA) dit avoir invité des experts de haut volt nationaux et internationaux dont le président de l’Assemblée nationale du Gabon.

L’organisation de cette Journée intervient après le déploiement des membres du Reppas à l’international. Notamment au Gabon où ils ont séjourné du 10 au 13 Octobre 2021. Pendant son séjour au pays d’Ali Bongo, l’équipe conduite par l’Hon. Djeumeni a rencontré les autorités et acteurs du secteur des assurances parmi lesquels le président de la Fégasa. En effet, le Reppas a été créé sous les auspices du Très Honorable président de l’Assemblée Nationale du Cameroun par Arrêté du 23 Juin 2020. Il a pour mission d’oeuvrer à l’essor du secteur des assurances et des banques, en créant un espace d’échange entre les acteurs du domaine pour une meilleure légifération en la matière.

UN SECTEUR QUI STAGNE

En 2020 le secteur des assurances au Cameroun a enregistré une hausse non négligeable du chiffre d’affaires. D’après les chiffres publiés par l’Association des sociétés d’assurances du Cameroun (Asac), l’on a noté un bon comportement des compagnies dans la branche Vie. Les 11 sociétés en activité dans ce compartiment ont réalisé un chiffre d’affaires cumulé de 69,4 milliards de Fcfa (127 millions de dollars) en 2020 contre 67,8 milliards en 2019, soit un accroissement de 2,31% en valeur relative. Avec un chiffre d’affaires de 17,7 milliards, Allianz Vie domine cette branche en contrôlant 28,46% des parts de marché. La filiale du groupe allemand est talonnée par Beneficial BL qui, avec 15 milliards, occupe 21,71% du marché. Ce tableau de tête est complété par Sunu Vie et Activa Vie avec respectivement 12,85% et 11,83% des parts de marché. Dans la branche IARDT (Incendie-Accidents-Risques Divers et Transports), l’activité s’est plutôt contractée pour les dix-sept sociétés en activité, avec un chiffre d’affaires global de 140,9 milliards de FCFA (259 millions de dollars) pour l’exercice 2020 contre 141,1 milliards en 2019, soit une baisse de 0,17% en valeur relative.

Si les entreprises se tiennent ici dans un mouchoir, quelques-unes sortent nettement du lot. Ainsi, Avec un chiffre d’affaires de 20,5 milliards, la filiale du groupe français AXA Cameroun se positionne au peloton de tête avec 14,60 % des parts de marché, suivie d’Activa et de Chanas avec respectivement 16,7 milliards et 14,1 milliards, ce qui représente 11,89% et 10,2% des parts de marché. La Saar, Allianz et Nsia, respectivement avec 9,97 %, 9,11% et 8,07% complètent le haut du tableau.

Au total, le marché des assurances au Cameroun dans les compartiments Vie et Iardt sur les 28 sociétés en activité a réalisé un chiffre d’affaires de 210 milliards de Fcfa en 2020 contre 209 milliards le précédent exercice, soit une augmentation générale de 2,14%. Des chiffres qui confortent le Cameroun au deuxième rang du marché de la Conférence interafricaine des Marchés d’Assurances (Cima) derrière la Côte d’Ivoire et devant le Sénégal et le Gabon.

Laisser un commentaire

Top