Vous êtes ici
Accueil > Finance > <strong>Financement de l’économie : Les 10 meilleures banques de crédit du Cameroun</strong>

Financement de l’économie : Les 10 meilleures banques de crédit du Cameroun

Afriland First Bank, Société générale Cameroun et la Banque internationale pour le commerce et le crédit du Cameroun constituent le trio de tête.

Malgré la conjoncture actuelle au plan national et international, les banques camerounaises ont porté à la hausse de 15%, les financements accordés aux agents économiques. D’après les statistiques du Comité national économique et financier (Cnef) compilées par le média « Sika Finance », entre le 31 décembre 2021 et le 30 juin 2022, les concours bancaires sont passés de 3908,8 milliards de Fcfa à 4490 milliards de Fcfa.

Dix banques parmi les 17 que compte le pays, s’illustrent parmi les meilleures prêteuses. Afriland First Bank arrive en tête avec un encours de crédit de 913,4 milliards de Fcfa contrôlant ainsi 20,34% des parts de ce segment, devant Société générale Cameroun (SGC) 683,9 milliards de Fcfa soit 15,23% des parts, et la Banque internationale pour le commerce et le crédit du Cameroun (Bicec) qui revendique un encours crédit de 450,2 milliards de Fcfa, représentant 10,03% des parts de marché.

Après ce trio de tête, la Société commerciale de banque (SCB) arrive à la quatrième position de ce classement avec un encours crédit de 441 milliards de Fcfa et des parts de marché de 9,82%, devançant ainsi la Commercial Bank of Cameroon (CBC), 5ème avec un encours crédit de 368,6 milliards de Fcfa et 8,21% des parts de marché, suivie par Banque Atlantique qui revendique 348,5 milliards de Fcfa d’encours crédit et 7,76% des parts de marché. Bgfi Bank, CCA-Bank, United Bank of Africa (UBA) et Ecobank avec des encours crédits respectifs de 347,2 milliards de Fcfa, 213,4 milliards de Fcfa, 212 milliards de Fcfa et 176,8 milliards de Fcfa, occupent respectivement les 7è, 8è, 9è, et 10ème positions. Leurs parts de marchés respectives sont notamment de 7,73%, 4,75%, 4,72% et 3,94%.

De l’avis de certains experts, les financements bancaires à l’économie profitent plus aux entreprises publiques qu’aux privées. A titre d’illustration, au 30 juin 2021, l’encours de crédits octroyés à la première catégorie connaissait une augmentation de 36,3% tandis que la part accordée au privé baissait de 1,3% en glissement annuel. Cette préférence s’expliquerait par les garanties de l’Etat.

En rappel, lors de la préparation du budget 2022, instruction avait été donnée par le président de la République sur la nécessité d’intégrer la dette des entreprises et établissements publics (EPA) dans celle de l’Etat. Pourtant, les 5.822 milliards de Fcfa, représentant les dépôts du secteur bancaire l’année dernière, en hausse de 13,1%, sont à mettre principalement à l’actif des entreprises privées dont la part s’élève à 24,5% des parts contraire[1]ment aux entreprises publiques (+7,2%) et les particuliers (+7,1%).

Laisser un commentaire

Top