Vous êtes ici
Accueil > Finance > Hausse de 3,58% du chiffre d’affaires au premier semestre

Hausse de 3,58% du chiffre d’affaires au premier semestre

Il a atteint 64,230 milliards de Fcfa au 30 juin 2021 contre 62,011 milliards de Fcfa à la même période l’an dernier.

Le marché gabonais des assurances poursuit sa croissance. Selon les derniers chiffres de la Fédération gabonaise des sociétés d’Assurances (Fégasa), le chiffre d’affaires global du marché de l’assurance s’est établi à de 64,230 milliards de Fcfa au 30 juin 2021, contre 62,011 milliards de Fcfa à la même période l’an dernier. Soit une augmentation de 2,219 milliards de Fcfa en valeur absolue et de 3,58% en valeur relative. Au cours de cette période, le chiffre d’affaires de la branche assurance vie est de 12,162 milliards de Fcfa contre 9,811 milliards de Fcfa en 2020, soit une augmentation du chiffre d’affaires de la branche de 2,351 milliards de Fcfa en valeur absolue et de 23,96% en valeur relative en glissement annuel. L’assurance dommages quant à elle a baissé de 0,25% pour se chiffrer à 52,068 milliards de Fcfa contre 52,2 milliards de Fcfa en 2020 à la même période.

Forte contribution des courtiers

Dans ce chiffre d’affaires global, il faut distinguer la part générée par les intermédiaires d’assurances qui est de 63,93%, soit 41,062 milliards de Fcfa dont 4,792 milliards de Fcfa pour la branche vie et 36,270 milliards de Fcfa pour la Branche dommages. Les bureaux directs des compagnies d’assurances quant à eux, n’ont généré que 36,07% du chiffre d’affaires globale, soit 23,168 milliards de Fcfa dont il faut distinguer 7,371 milliards de Fcfa pour la branche vie et 15,797 milliards de Fcfa pour la branche dommages.

Dans les détails, la compagnie d’assurance Assinco occupe la première place en termes de parts de marché avec un chiffre d’affaires de 13,964 milliards de Fcfa, soit 21,74% du marché. Sanlam Assurance Iard Gabon occupe la 2e place avec 10,916 milliards, soit 17%. La compagnie Ogar occupe la 3e place avec 9,718 milliards et 15,13%. Selon le président de la Fégasa, Dr. Andrew Gwodog, cette performance exprime la forte résilience développée par le marché gabonais de l’assurance dès la survenue de la Covid-19 en 2020. « Malgré l’environnement difficile renforcé par la crise sanitaire liée au Coronavirus, le marché gabonais des assurances continue d’enregistrer de bons résultats », a commenté Dr Andrew Gwodog le président de la Fégasa.

En effet, le chiffre d’affaires du premier semestre 2021 s’inscrit dans la logique croissante de celui de 2020. L’an dernier, cet agrégat a connu une hausse de 3% en glissement annuel pour atteindre 104,1 milliards de Fcfa. « Ces performances illustrent bien la solidité du marché gabonais qui a su s’adapter au nouvel environnement. Le fait que le chiffre d’affaires soit soutenu par la branche Vie prouve à suffisance que les modèles de souscription ont évolué. La Covid-19 étant une pandémie qui touche l’humain avec pour conséquence ultime le décès, la perte d’emploi, la baisse des revenus, cela a emmené nos clients à prendre beaucoup plus de précautions, et être prévoyant en souscrivant des contrats d’assurances vie », avait expliqué la Fegasa. Ce dernier expliquait la baisse des activités du segment Iard « par l’impact des différentes mesures gouvernementales (fermeture des frontières terrestres, arrêt au limitation des vols nationaux ou internationaux, ainsi que des transports terrestres et maritimes) qui ont été prises pour contenir la propagation de la Covid-19 ». Des explications qui sont toujours d’actualité, selon l’expert.

Laisser un commentaire

Top