Vous êtes ici
Accueil > Finance > La Beac étend son réseau au Cameroun

La Beac étend son réseau au Cameroun

La pose de la première pierre de son agence d’Ebolowa a eu lieu le 29 septembre 2020 par le Premier ministre Joseph Dion Ngute.

Ebolowa, chef lieu de la région du Sud sera bientôt dotée d’une agence de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac). La pose de la première pierre pour la construction de cet édifice a été effectuée par le Premier ministre (PM) Joseph Dion Ngute, représentant personnel du chef de l’Etat camerounais à cette cérémonie. Le Bâtiment qui sortira de terre dans 24 mois a été initiée par la Beac depuis 2013. Pour le chef du gouvernement, qui procédait à la pose de la première pierre, la construction de cet édifice revêt plusieurs enjeux. D’une part, « elle marque le couronnement du potentiel économique de la région du Sud » et d’autre part, la construction de cet édifice sera un « véritable outil d’intégration économiques et financière compte tenu de la position de contigüité de la ville avec le Gabon, le Congo et la Guinée Equatoriale », a révélé le PM dans son discours.

Prenant la parole avant le chef du gouvernement, Abbas Mahamat Tolli le gouverneur de la Beac a salué les efforts du gouvernement camerounais. En termes d’enjeu, le gouverneur à fait savoir que « l’implantation d’une agence à Ebolowa constitue sans doute un soutien de taille à l’économie de la ville et de la région du Sud en générale. Sa présence améliorera sensiblement les services des banques et des microfinances qui y trouveront l’encadrement et l’appui indispensable à l’essor de leurs activités». En effet, Ebolowa qui est la principale surface de la région du Sud regorge 15 établissements de crédits et 73 agences de microfinances. La ville d’Ebolowa sera ainsi la 7e localité à abriter une agence Beac au Cameroun. Outre la capitale Yaoundé qui accueille le siège régional et le siège national de la Beac, l’institut d’émission compte également des immeubles dans cinq autres villes qui abritent ces agences à savoir Douala, Bafoussam, Garoua, Nkongsamba et Limbé.

Selon la fiche technique, la source d’inspiration de la future agence Beac d’Ebolowa est le pont en liane, symbole de la paysannerie en zone Cemac avec des motifs décoratifs, des desseins muraux, des reliefs sur le vitrail et un traitement de façade par portique arrondi. Sur le plan technique, les dispositions liées à la particularité du climat à savoir la forte pluviométrie et une hydrométrie élevée ainsi que les problématiques écologique et environnementales ont été pris en compte.

Fiche Technique

Le projet a été monté par le cabinet sabbat lauréat lors du concours lancé en mars 2014 pour la réalisation des études préalables du site devant abriter l’immeuble de la Beac d’Ebolowa. Les travaux seront exécutés par l’entreprise Afcorp, adjudicataire du marché depuis le 18 juillet 2019 pour la construction de cet immeuble. Au plan architectural, il s’agit de la construction d’un bâtiment de type R+3 dont l’ossature sera érigée sur ce site et une structure de type poteaux poutre en bétons en une structure poteaux poutre en béton armé.

Le bâtiment sera assuré d’un double vitrage pour assurer l’isolement thermique et des lampes solaires seront placées à l’intérieur. De fait, le bâtiment de l’agence de la Beac à Ebolowa aura fier allure avec une architecture monumentale à la fois élégante, esthétique, fonctionnelle et soucieuse de l’environnement tout en intégrant toutes les commodités de sécurité liées à la nature de l’activité de la banque centrale. Cet édifice s’insère bien dans ce magnifique décor. Plus particulièrement, le bâtiment principal occupera un espace, hors oeuvre de 7.787 m2 reparti ainsi qu’il suit. Au Rez-de-chaussée, on trouvera le hall principal dédié à la clientèle institutionnelle, les services de l’informatique, de la comptabilité, les systèmes de moyens de paiements, la zone d’émission, l’infirmerie et le restaurant de l’entreprise. Tous les bâtiments des services énumérés seront vitrés.

Au premier étage, seront logés les services de la gestion générale, des ressources humaines, la salle de réunion matinale ainsi qu’un appartement de passage. Au 2e étage, seront installés les services des études et celui du crédit et du marché monétaire, un espace bibliothèque avec une aire de lecture ainsi qu’un appartement de passage. Le troisième étage sera réservé au bureau de la direction du Centre, à la salle des conseils, au bureau de passage des hauts responsables ainsi qu’à l’appartement de passage des hauts dirigeants. Par ailleurs, le site comportera un bâtiment de type R1 dédié aux logements du chef de centre. Ce duplex sera implanté à l’angle de la clôture et sera accessible à partir de l’extérieur de la banque. L’ensemble des pièces occupera un espace de 525 m2 avec un rez-de-chaussée constitué de deux chambres, un salon, une salle à manger, une cuisine et des locaux annexes.

REACTIONS

Dr. Joseph Dion Ngute, Premier Ministre
« Cette agence confirme le potentiel économique de la région du Sud »

La construction de l’agence de la Beac à Ebolowa marque le couronnement par le gouvernement de la Beac et du gouvernement de la Cemac, du potentiel économique de la région du Sud et du dynamisme des populations qui y vivent. La nécessité de construire cet agence s’est faite de plus en plus pressante au regard du nombre croissant du nombre de prestataires de services de paiements, établissement de crédit et microfinance qui se sont installés au fil du temps dans la région. Leurs activités seront donc mieux encadrées sous la surveillance des autorités monétaires nationales dont le Ministre des Finances. La construction de cet édifice constitue également un véritable outil d’intégration économique et financière compte tenu de la position qu’occupe la région avec les trois pays frontaliers que sont le Gabon, la Guinée Equatoriale et le Congo.

Abbas Mahatma Tolli, Gouverneur de la Beac
« Son implantation va améliorer les services des banques et des microfinances »

Il y a lieu de saluer les efforts du Cameroun en ces temps de crises alors que nos Etats traversent la double crise sanitaire et économique mondiale. En effet, c’est au moment même où nos Etats ont décidé, dans le cadre de la stratégie solidaire et coordonnée de sortie de crise au sommet extraordinaire par les chefs d’Etats de la Cemac le 23 décembre 2016 à Yaoundé qui commençait à produire les effets, que la pandémie Covid 19 survient avec les conséquences économiques et financières déplorables qu’on connait. A titre d’illustration, en zone Cemac, les prévisions de la croissance font état de -3,1% en 2020 contre 2,1% en 2019. Il est une hausse des pressions inflationnistes à 2,6% ; le creusement du solde budgétaire à 3,9% du PIB et une accentuation du déficit extérieur courant à moins de 5,6% du PIB. Les financements extérieurs mobilisés par les Etats pour faire face à la pandémie du Covid-19 ainsi que la mise en oeuvre de la nouvelle réglementation de change ont cependant permis de limiter ces effets sur la situation monétaire. Les réserves de changes sont projetées à 4,2 mois d’importations de biens et de services à fin 2020, et le taux de couverture extérieur de la monnaie se situerait à 70% en 2020. Au niveau du Cameroun, les perspectives macroéconomiques épousent les tendances sous régionales avec un net repli de la croissance économique à -2,9% contre 3,9% en 2019 ; une stabilisation de l’inflation à 2,4%, le déficit budgétaire qui va se situer à 3,1% du PIB et un creusement du solde extérieur courant autour de -5,3% du PIB. De leurs cotés, les réserves extérieurs se stabiliseraient à 5,8 mois d’importations de biens et de services ce qui fait un taux de couverture extérieur de la monnaie au delà de 78%.

La présence de la Beac à Ebolowa contribuera à améliorer substantiellement la qualité de la circulation fiduciaire dans cette ville et dans toute la région. Les bénéfices de ce projets seront perceptibles des le démarrage du chantier, notamment à travers le recrutement des jeunes techniciens pour les travaux, et les commandes des matériaux susceptibles de booster l’activité des entreprises locale, voire national du secteur du bâtiment et des travaux publics.

Laisser un commentaire

Top