Vous êtes ici
Accueil > Finance > La dette du Cameroun atteint 10 334 milliards de Fcfa

La dette du Cameroun atteint 10 334 milliards de Fcfa

Elle augmente de 5,6% en un an et a atteint 46,9% du PIB selon la dernière note de conjoncture de la Caisse Autonome d’Amortissement.

La Caisse Autonome d’Amortissement a rendu public sa note de conjoncture qui donne les précisions sur l’endettement du Cameroun au cours de l’année écoulée. Le document renseigne qu’au 31 décembre 2020, l’encours de la dette du secteur public est évalué à 10.334 milliards de Fcfa, soit 46,9% du Produit intérieur PIB, en augmentation de 5,6% en glissement annuel. La note de conjoncture de la CCA intitulé « Portefeuille de la dette publique du Cameroun au 31 décembre 2020 et viabilité à l’horizon 2030 » a expliqué la hausse par des appuis budgétaires décaissés dans le cadre de la Facilité de Crédit Rapide (FCR) accordée par le Conseil d’Administration du FMI, afin d’aider le pays à faire face aux effets de la Covid-19, de la prise en compte de nouvelles conventions de dette intérieure, et des émissions plus prononcées des titres publics.

Bien qu’encore en deçà de la norme communautaire Cemac de 70% du PIB, il est aisé de constater que le Cameroun se rapproche peu à peu. L’institution que dirige Richard Evina Obam révèle que l’encours de la dette avalisée par l’Etat en 2020 (passifs conditionnels explicites) est estimé à 28,3 milliards de Fcfa, soit une diminution de 24,5% en glissement annuel. Quant aux passifs conditionnels implicites (dette des entreprises publiques non garanties), son encours est évalué au 31 décembre 2020 à 929 milliards de Fcfa et se compose de 49,1% de dette extérieure et de 50,9% de dette intérieure.

3 144,4 milliards de Fcfa Soldes engagés non décaissés

En 2020, l’Etat du Cameroun a signé avec ses bailleurs de fonds, des nouveaux engagements portant sur un montant total de 1136 milliards de Fcfa, dont 467 milliards de dette extérieure et 669 milliards de Fcfa de dette intérieure, précise la note. Cette dernière poursuit que, les Soldes engagés non décaissés (Send) (hors appuis budgétaires) uniquement constitués de Send’s extérieurs, enregistrent quant à eux une baisse de 4,4% en glissement annuel, et sont estimés à 3144,4 milliards de Fcfa à fin 2020.

Sur la même année, les décaissements effectifs sur emprunts publics ont été évalués par la CAA à 1 795 milliards de Fcfa, dont 49% tirés auprès des bailleurs de fonds extérieurs et 51% tirés sur ressources intérieures, y compris les émissions des titres publics de 775 milliards de Fcfa, dont 414 milliards de Fcfa de BTA.

En outre, le service de la dette publique payée de janvier à décembre 2020, hors Restes à Payer, se chiffre à 573,4 milliards de Fcfa, alloués à 62,8% au règlement de la dette extérieure ; et 37,2% au règlement du service de la dette intérieure (hors Reste à Payer). Ce service est en diminution de 20,1% par rapport à celui de 2019, notamment du fait des allègements de dette obtenus dans le cadre de l’initiative du G20 relative à la suspension du service de la dette (Dssi), estimés à 124 milliards de Fcfa de mai à décembre 2020.

Laisser un commentaire

Top