Vous êtes ici
Accueil > Actualité > La SCG Ré dévoile ses atouts à Kigali

La SCG Ré dévoile ses atouts à Kigali

C’est à la faveur de la 25ème édition du Forum africain de la Réassurance à laquelle la Société Commerciale Gabonaise de Réassurance a pris part à Kigali du 27 novembre au 1er décembre 2021.

L’Organisation Africaine des Assurances (OAA) organise la 25ème édition du Forum africain de la Réassurance. L’événement qui se tient à Kigali au Rwanda à réunis un parterre d’entreprises et acteurs de la Réassurance sous le thème « Intégration des assurances dans le contexte de la zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) » du 27 Novembre au 1er décembre 2021. La Société Commerciale Gabonaise de Réassurance (SCG Ré) a tenu à marquer sa présence aux cotés des réassureurs tels Africa Ré, Tunis Ré, Continental Reinsurrance, NamibRé, Ghana Ré etc., pour le « Réassureur central », la participation à cette grand messe avait pour principal objectif de partager l’expérience l’unique réassureur de l’Afrique centrale à capitaux locaux. Fort de ses potentialités, l’entreprise qui a une « Ambition Africaine » a mobilisé une forte équipe à Kigali conduite par son Administrateur Directeur Général Dr. Andrew Gwodog ; en plus de ses responsabilités de membre du sous-comité Finance, et membre du comité exécutif de l’OAA.

De agrégats solides

En effet, au 31 décembre 2020, date de clôture d’exercice, l’entité dirigée par Dr. Andrew Gwodog a affiché un résultat d’exploitation en hausse de 78% à 1,651 milliards de FCFA contre 929 millions de FCFA un an plus tôt. Toute chose ayant conduit à une forte hausse de son résultat net, qui a culminé à fin décembre à 1,416 milliards de FCFA contre 412 millions un an plus tôt, affichant ainsi une hausse record de 241%. Satisfait de cette situation bilancielle qui souligne l’excellente capacité de résilience du réassureur gabonais, le conseil présidé par Akim Daouda, en a profité pour évaluer les divers projets en cours. Projets qui devraient à terme, permettre à la SCG-Ré de consolider son positionnement sur le marché sous régional notamment dans la zone CIMA. A noter que sur cette période, la charge des sinistres a enregistré une progression de 53% pour se situer à 5,156 milliards de Fcfa.

Selon Annie Nibishaka la présidente de l’Association des assureurs du Rwanda, « Ce forum est un véhicule par lequel les dirigeants d’assurance explorent et discutent des questions d’actualité et trouvent des solutions aux défis auxquels nous sommes confrontés en tant qu’industrie ». Pour sa part, Uzziel Ndagijimana le ministre des Finances et de la Planification économique du Rwanda a déclaré en ouvrant les travaux que « le Forum explorera les canaux de distribution émergents qui créeront de nouvelles opportunités pour servir les économies africaines locales à la lumière de la Zlecaf. Alors que les économies continuent d’évoluer et que la concurrence dans le secteur de l’assurance s’intensifie, nous devons être à l’affût des opportunités pour rendre l’assurance pertinente au sein de ces modèles commerciaux émergents et nouveaux ».

Laisser un commentaire

Top