Vous êtes ici
Accueil > Finance > Le budget 2021 revu à la hausse de 12,6%

Le budget 2021 revu à la hausse de 12,6%

Une ordonnance présidentielle du 7 juin dernier, fait passer le budget général de 4 865,2 milliards à 5 480,4 milliards de Fcfa, soit une hausse de 615,2 milliards de Fcfa.

Le président Paul Biya, a signé le 7 juin 2021, une ordonnance qui apporte des modifications et complète certaines dispositions de la loi du 17 décembre 2020 portant loi de finances pour l’exercice 2021. La principale modification concerne le budget total. Selon l’article quarantième, « le budget de l’Etat pour l’exercice 2021 s’équilibre en ressources et en emplois à 5 480,4 milliards de Fcfa dont 5 235,2 milliards au titre du budget général et 245,2 milliards pour les comptes d’affectation spéciale ». Ce nouveau montant est en hausse de 615,2 milliards de Fcfa par rapport à loi de finances initiale, soit 12,6%. Dans le détail, cette hausse s’explique par l’augmentation du budget général constitué des recettes, des cotisations sociales, des emprunts et dons. Il connaît une hausse de 565,2 milliards de Fcfa, passant de 4 670 milliards initialement à 5 235,2 milliards de Fcfa.

143 milliards supplémentaires de revenus pétrolier

Dans le cadre des recettes, l’ordonnance revoit à la hausse les revenus attendus du secteur pétrolier cette année, les fixant à 561 milliards de Fcfa contre 418 milliards de Fcfa dans la loi de finances initiale. Cette augmentation tient compte de la remontée des cours du baril de pétrole brut. Entre janvier et avril 2021, le baril de Brent (auquel est indexé le pétrole brut produit au Cameroun) s’est vendu à un prix moyen de 60 dollars, alors qu’il était de 42 dollars en 2020. L’ordonnance intègre aussi le rachat de l’eurobond d’un montant de 450 milliards de Fcfa.

50 milliards de Fcfa supplémentaires pour le fonds de solidarité

Par ailleurs, les dotations des comptes d’affectation constitués de différents fonds (électricité, faune, environnement, eau et assainissement, lutte contre le coronavirus, etc.) progressent en valeur financière de 50 milliards passant de 195,2 milliards de Fcfa initialement à 245,2 milliards de Fcfa. L’augmentation de cette dotation est principalement due au Fonds spécial de solidarité nationale pour la lutte contre le coronavirus et ses répercussions économiques et sociales. Ce fonds passe de 150 à 200 milliards de Fcfa au cours de l’exercice 2021. Cette dotation supplémentaire est issue de la Banque mondiale pour 25 milliards de Fcfa, la Bdeac 15 milliards de Fcfa et la dotation du budget général de 10 milliards de Fcfa.

Hausse de 46% du prix du passeport

Une autre modification porte sur l’augmentation du prix du passeport. Selon l’article 548 de cette ordonnance, « le droit de timbre sur les passeports nationaux est fixé, à compter du 1er juillet 2021 ainsi qu’il suit : délivrance, renouvellement et prorogation des passeports ordinaires : 110 000 Fcfa ; le reste sans changement ». Ainsi, le coût de délivrance du passeport au Cameroun va passer de 75 000 à 110.000 Fcfa, soit une hausse de 35.000 Fcfa (+46,66%) dès le 1er juillet 2021.

Laisser un commentaire

Top