Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Image > Le soutien inutile de la foule à Samuel Eto’o

Le soutien inutile de la foule à Samuel Eto’o

C’est une foule en liesse qui a accompagné Samuel Eto’o Fils le 17 novembre dernier au siège de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) au quartier Tsinga à Yaoundé, pour le dépôt de sa candidature au poste de président de l’instance faitière du football national. L’ex attaquant des Lions indomptables qui entend déloger Seidou Mbombo Njoya, son principal rival qui assure actuellement l’intérim à la tête de la principale organisation sportive du pays, n’a donc pas voulu faire dans la discrétion comme initialement annoncé par son porte-parole, le journaliste Ernest Obama. A l’arrivée comme au départ de son cortège, le quadruple ballon d’or africain (2003, 2004, 2005, 2010) a été accueilli par des centaines de fans parmi lesquels de nombreux badauds qui hurlaient son nom, non sans avoir fait de lui le nouveau président de la Fecafoot. Seulement, l’ancien joueur du FC Barcelone semble oublié que cette mise en scène n’aura aucune influence sur le vote prévu le 11 décembre prochain, et réservé uniquement aux délégués issus des dix régions du pays. Seuls ces derniers décideront de la personne qui va diriger la Fecafoot pour les quatre prochaines années. Et pas un seul n’était dans cette populace.

Laisser un commentaire

Top