Vous êtes ici
Accueil > Finance > Les chantiers de Blaise Abel Ezo’o Engolo à la Cima

Les chantiers de Blaise Abel Ezo’o Engolo à la Cima

L’ancien Directeur national des assurances au ministère camerounais des Finances a été élu à la

de la Conférence interafricaine des marchés des assurances.

Blaise Abel Ezo’o Engolo sera le nouveau secrétaire général de la Conférence interafricaine des marchés d’assurances (Cima) dès le 1er janvier 2020. La candidature de l’ancien Directeur national des assurances qui a été présenté par le Cameroun a obtenu par 12 voix sur les 14 pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre qui constituent cette organisation le 4 décembre 2020 à Lomé, au Togo. Conformément aux usages en la matière, l’officialisation de cette nomination est suspendue aux lèvres du président du conseil des ministres, ce qui, en réalité, est une simple formalité. Il pourra par la suite rejoindre son poste à Libreville, au Gabon, siège de cette institution.

Le nouveau gendarme du secteur des assurances en Afrique Centrale et de l’Ouest remplace son compatriote Issofa Ncharé qui y aura passé cinq ans. Il faudra attendre la prise de fonctions pour connaître la feuille de route du nouveau secrétaire général de la Cima, même si tout laisse croire que son travail ne sera pas de tout repos. Il sera entre autres question d’appliquer les réformes engagées dans ce secteur, notamment le passage du capital social à 3 milliards de Fcfa depuis le mois de mai 2019 et dont on peut constater le retard accusé pour l’implémentation de cette mesure. Selon toute vraisemblance, l’un des dossiers les plus épineux sera sans doute le passage du capital social à 5 milliards de Fcfa à partir de mai 2021, d’autant que les compagnies d’assurance sont sérieusement impactées par la crise sanitaire liée à la Covid-19. D’après des sources, certaines sociétés d’assurance sont favorables pour le maintien du capital social à 3 milliards « en attendant de voir l’évolution des activités au cours des deux prochaines années ».

Laisser un commentaire

Top