Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Les gouverneurs en conclave à Yaoundé

Les gouverneurs en conclave à Yaoundé

Ils vont se réunir dans le cadre du 3ème du forum pour la coopération régionale sur la stabilisation qui s’ouvre ce jour dans la capitale camerounaise.

La ville de Yaoundé abrite dès ce jour, la 3ème réunion du Forum des gouverneurs du Bassin du Lac Tchad pour la coopération régionale sur la stabilisation, la consolidation de la paix et le développement durable. Cet événement de haut niveau qui va réunir les huit gouverneurs des régions et provinces du Bassin du Lac Tchad les plus affectées par la crise Boko Haram, sera présidé par le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute.

Pendant deux jours, ces gouverneurs venus de l’Extrême-nord et du Nord au Cameroun, des provinces du Lac et du Hadjer Lamis au Tchad, de la région de Diffa au Niger et les Etats de Borno, d’Adamawa et de Yobe au Nigéria, vont passer en revue le développement humanitaire et sécuritaire dans le bassin du lac Tchad, les progrès réalisés dans la mise en oeuvre des interventions de stabilisation, ainsi que de la contribution de la société civile à la stabilisation de la région. Autres sujets qui pourront être abordés, l’état de la coopération civilo-militaire et humanitaire, les opportunités et les défis de la coopération transfrontalière et l’examen les différentes options et solutions, pour réhabiliter et réintégrer les personnes jadis associées à Boko Haram.

Comme le précise la note d’information du secrétariat exécutif de la Commission du Bassin du Lac Tchad dont LFA a obtenu copie, l’objectif stratégique global de ce troisième rendez-vous des gouverneurs est de renforcer et de consolider cette instance en tant que plateforme essentielle de coopération et d’engagement transfrontalier.

Au terme de ce 3ème Forum qui intervient après les deux précédents tenus à Maiduguri au Nigéria (2018) et Niamey au Niger (2019), il est attendu une évaluation approfondie de la situation humanitaire et sécuritaire assortie des recommandations concrètes, un examen des progrès réalisés dans la mise en oeuvre des interventions de stabilisation dans les territoires concernés, une présentation détaillée des leçons apprises en matière de renforcement de la coopération et de la cordination civilo-militaire et humanitaire, une présentation et une mise en place effective d’opportunités et d’actions pratiques pour renforcer la stabilisation transfrontalière et un examen entérinement de solutions politiques alternatives pour une réhabilitation et une réintégration au niveau communautaire.

En rappel, le Forum des gouverneurs de la Cblt est un organe consultatif et opérationnel de cette institution. Il pour rôle d’affirmer le leadership unique et la promotion du dialogue sous régional sur les défis transnationaux et transversaux, et à coordonner les actions communes des huit provinces ou régions du Cameroun, du Tchad, du Nigeria et du Niger, les plus touchées par les affres de Boko Haram.

Laisser un commentaire

Top