Vous êtes ici
Accueil > Finance > <strong>Partenariat : UBA et la Mairie de Douala signent une convention de prêt de plus de 7 milliards de Fcfa</strong>

Partenariat : UBA et la Mairie de Douala signent une convention de prêt de plus de 7 milliards de Fcfa

L’accord a été acté le 17 août 2022 à la salle des actes Rudolph Tokoto de l’hôtel de ville de Douala.

La Communauté urbaine de Douala (CUD) et Union Bank of Africa (UBA) ont signé une convention de prêt de plus de 7 milliards Fcfa. Ces fonds, apprend-on, sont destinés à financer l’acquisition des machines et équipements de travaux publics pour la construction de routes, le renouvellement partiel des véhicules de service des communes et les dépenses connexes pour ne citer que ceux-là. La durée de maturité des prêts est fixée à 54 mois, dont 6 mois de report partiel sur le principal taux : 6,25%.

Avec ce nouveau crédit à elle accordée, la CUD espère améliorer ses services, ses moyens humains et matériels, la qualité des travaux d’entretien routier, assurer la pérennité de la voirie urbaine et limiter les inondations dans les quartiers autour de la capitale économique, puis maintenir un niveau optimal d’éclairage public. La CUD entend également doter sa nouvelle structure d’équipements nécessaires à son bon fonctionnement.

Pour mener à bien ces projets, la mairie de Douala, pilotée par le Dr Roger Mbassa Ndine, souhaite recruter des fournisseurs spécialisés ayant une expérience avérée dans la fourniture et la maintenance des équipements de génie civil. Les travaux devraient commencer immédiatement après l’acquisition des équipements nécessaires, en janvier 2023. Ce prêt, le deuxième du genre, porte la dette communale à plus de 10,2 milliards de Fcfa. Le premier accord de prêt a été signé le 4 mars 2021. Depuis, des indemnités/compensatoires ont été versées, les entreprises sélectionnées se sont mobilisées et les travaux préliminaires sont en cours (notamment le déplacement des réseaux…).

Tout en réaffirmant sa volonté d’accompagner le gouvernement camerounais dans les domaines de compétence, le représentant d’UBA à cette signature de la deuxième convention de prêt affirme sa joie d’accompagner les projets des communes. Avec plus de 60 activités bancaires ininterrompues, UBA compte 18 filiales africaines, représentant environ 20% du bilan du groupe, avec un objectif de contribution de 50%. « Nous sommes à la recherche de la marque nationale et africaine la plus forte ». Concernant sa filiale camerounaise, UBA Cameroun a commencé ses activités le 18 décembre 2007 avec une seule branche. En 2011, la Banque est passée de la 13e position dans le pays à la 9e position, selon les dépôts et certains autres indicateurs de performance de ses concurrents. La Banque a immédiatement remporté le prix du service à la clientèle pour les années 2011 et 2012 au Cameroun.

Au cours des 10 années d’exploitation d’UBA Cameroun, sa clientèle a dépassé les 100.000 clients. UBA Cameroun a étendu son empreinte et son réseau de succursales à 20 et à 46 centres de paiement. Avec cette expansion, la banque se classe au sixième rang parmi ses concurrents dans le pays.

Laisser un commentaire

Top