Vous êtes ici
Accueil > Finance > Plus de 188 milliards de Fcfa collectés

Plus de 188 milliards de Fcfa collectés

Selon le rapport de fin d’émission, l’opération a connu un taux de sursouscription de 107,9%.

Dénommé « EOG 6% net 2021-2026 », l’emprunt obligataire lancé le 27 mai 2021 par l’Etat gabonais et ouvert à l’ensemble des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) a connu un franc succès. Cette opération qui visait à mobiliser 175 milliards de Fcfa, a dépassé les attentes de l’Etat gabonais pour atteindre plus de 188 milliards de Fcfa, soit un taux de sursouscription de 107,9%, selon le rapport de fin d’émission.

D’après ledit rapport, dans la liste des pays souscripteurs, le Gabon arrive en tête avec 22 investisseurs pour un montant 134 milliards de Fcfa, soit environ 71% des montants mobilisés. Le Cameroun qui se positionne en deuxième place a acheté des titres d’une valeur de 54,5 milliards de Fcfa (28,91%) et le Congo 0,11% pour 200 millions de Fcfa de fonds soumis.

La réussite de l’emprunt baptisé « EOG 6% net 2021-2026 » est née de la volonté de certains souscripteurs de dépasser la barre de 175 milliards Fcfa fixé initialement. A en croire le rapport susmentionné, les onze preneurs fermes de cette opération se sont engagés à pourvoir une enveloppe de 188,128 milliards de Fcfa. Parmi les souscripteurs dont 90,48% sont des personnes morales, les banques se hissent en pôle position. En tête de liste, l’on retrouve Orabank Gabon, avec un montant de 44 milliards Fcfa de titres sollicités. Viennent ensuite, Ecobank Gabon, dont la maison mère est l’un des co-arrangeurs et syndicat de placement de l’opération, avec plus de 24,1 milliards de Fcfa. L’Union gabonaise des banques, syndicat de placement dans cette opération a souscrit pour plus de 21,8 milliards de Fcfa ; la Bicig (Co-arrangeur) pour 20 milliards de Fcfa, UBA Gabon, 2 milliards et Assinco, 1,2 milliards F… Au Cameroun, la prise globale des investisseurs tels Commercial Bank Cameroun, Banque Atlantique, Afriland First Bank, Africa Bright Securities et Financia Capital s’élève à 75 milliards de Fcfa. A noter que globalement, les personnes morales ont sollicité les titres à hauteur de 170 milliards Fcfa.

Dans un communiqué rendu public le 9 juin 2021, le ministre de l’Economie du Gabon, Nicole Jeanine Lydie Roboty Mbou, avait salué le succès qu’a connu cette levée de fonds auprès des investisseurs de la Cemac. « Le succès de cette opération illustre la confiance que les investisseurs placent dans l’action du gouvernement, à travers le Plan d’accélération de la transformation (PAT) qui constitue le cadre de mise en oeuvre des réformes et des projets prioritaires en vue de renouer avec la croissance post-Covid et de renforcer le modèle social gabonais », avait-elle indiqué.

L’opération « EOG 6% net 2021-2026 », rémunérée au taux annuel de 6% net sur une maturité de cinq ans, a été arrangée par Emrald Securities Services (ESS bourse). Le montant collecté va permettre au Gabon de poursuivre les programmes de paiement de la dette moratoire validée, de soutenir à la fois l’outil de production post-Covid et de financement des projets prioritaires du plan d’accélération de la transformation de l’économie du pays.

Notons que le Gabon a sollicité et obtenu de la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (Cosumaf) l’autorisation de relever le plafond de l’émission à 188,8 milliards de Fcfa.

Laisser un commentaire

Top