Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Dixit > Rémy Rioux, directeur général de l’Agence française de développement (AFD), sur l’aide au développement, In RFI.

Rémy Rioux, directeur général de l’Agence française de développement (AFD), sur l’aide au développement, In RFI.

Je dirais qu’il faut qu’on renouvelle le discours. Il faut qu’on arrête de parler d’« aide publique au développement ». Il faut qu’on arrête ce soupçon qui pèse sur les professionnels de ces métiers. La façon dont ce sommet va avoir lieu, qui est unique, va permettre cela et nous permettre de basculer dans une autre époque. C’est un concept qui est né avec la loi Defferre [La loi cadre Defferre du 23 juin 1956, Ndlr], avec l’indépendance. Nos partenaires sont assez lassés qu’on parle d’aide. Je préfère les mots « investissement solidaire », parce que dans un investissement, il y a la durée précisément. On veut un partenariat de long terme. Dans l’investissement solidaire, il y a le respect, il y a l’idée qu’il y a un retour, il y a l’idée qu’il y a un résultat, il y a l’idée que quelque chose change. Et puis, dans la notion d’investissement solidaire, il y a aussi l’idée d’un dialogue.

Laisser un commentaire

Top