Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Satisfecit du FMI sur la gestion du fonds Covid-19

Satisfecit du FMI sur la gestion du fonds Covid-19

Il a été exprimé le 19 novembre 2021 à Libreville à la faveur d’une rencontre entre Gomez Agou Gbedia et Guy-Patrick Obiang.

Le représentant du Fonds monétaire international (FMI) au Gabon, Gomez Agou Gbedia a été reçu par le ministre gabonais de la Santé Guy-Patrick Obiang, le 19 novembre 2021 à Libreville. Au cours de la rencontre, les deux hommes ont discuté de la situation sanitaire du Gabon sous le prisme de la riposte sanitaire contre le Covid-19. Entre tenue régulière des conseils présidentiels sur la situation sanitaire, mise en place des structures de dépistage et de prise en charge, comme le laboratoire Gahouma, l’hôpital de campagne d’Angondjé, et acquisition des équipements de protection individuelle, le ministre Guy-Patrick Obiang est largement revenu sur les grandes lignes de cette stratégie.

Selon un communiqué du ministère de la Santé, Guy-Patrick Obiang a également décliné à son interlocuteur la stratégie vaccinale du pays contre le Covid-19. Une présentation qui ne l’a d’ailleurs pas laissé indifférent. « Le FMI est très satisfait de la gestion de cette crise par les autorités locales », a déclaré Gomez Agou Gbedia. « Il y a une certaine cohérence dans l’évolution de la stratégie de riposte nationale », a-t-il ajouté. A son premier poste d’affectation, le représentant du FMI a assuré au ministre de la Santé sa disponibilité à poursuivre et maintenir la «franche collaboration » du FMI avec le gouvernement gabonais, « afin de contribuer de façon efficace à la mise en oeuvre du Plan d’accélération de la transformation (PAT) ».

Le gouvernement gabonais a récemment communiqué sur le bilan de la gestion financière du Covid. En effet, le 10 novembre à la Primature, le Premier ministre Rose-Christiane Ossouka Raponda a présidé une réunion du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus (Copil). Axée essentiellement sur la gestion financière du Covid-19 au Gabon, il était question pour les financiers de présenter l’état des dépenses effectuées et des recettes engrangées grâce à cette pandémie durant l’année 2021 qui, faut-il le souligner, n’est pas encore arrivée à son terme. « Ce que nous pouvons retenir, c’est que pour l’année 2021 nous avons enregistré des recettes autour de 33 milliards de Fcfa », avait fait savoir le ministre de la Santé. Ces recettes ont été enregistrées grâce aux tests payants : 1,9 milliard proviennent du laboratoire Gahouma, 1,3 milliard de l’aéroport de Libreville (ADL), « et les recettes qui proviennent de la subvention de l’Etat sont de 24 milliards ». « Nous avons sensiblement 33 milliards de dépenses », a fait savoir le ministre de la Santé selon qui, les dépenses se partagent entre l’achat des tests PCR, la prise en compte des indemnités des personnes qui travaillent au niveau du Copil, ainsi que le coût de l’oxygène. L’année n’étant pas encore terminée, le gouvernement gabonais a révélé que ces recettes devraient croitre d’ici décembre et encore plus, si à partir du 15 décembre les tests sont effectivement facturés à 20.000 Fcfa pour les tests simples et 50 000 de Fcfa pour les VIP.

Laisser un commentaire

Top