Vous êtes ici
Accueil > Finance > <strong>Secteur bancaire : La Regionale S.A. devient une banque</strong>

Secteur bancaire : La Regionale S.A. devient une banque

L’ancien établissement de microfinance créé il y a 29 ans, a reçu son agrément de la Cobac ce 8 septembre 2022 à Libreville.

La Régionale S.A. est officiellement devenue la 18ème banque du Cameroun ce 8 septembre 2022. Jusqu’ici établissement de microfinance de deuxième catégorie, la structure fondée en 1993 par le Rev. Charles Rollin Ombang Ekath, par ailleurs Administrateur directeur général (ADG), a reçu son agrément de la Commission bancaire d’Afrique centrale (Cobac), qui a ainsi donné son avis conforme dans la capitale gabonaise.

Cette accession de la Régionale S.A. au statut de banque universelle, plus d’un an après le dépôt de son dossier, est l’aboutissement d’un processus entamé il y a deux ans. En effet, l’Assemblée générale mixte de cet établissement de crédit, réunie en sa session extraordinaire du 16 juillet 2020 à Yaoundé, avait alors adopté la résolution donnant mandat à la direction générale, de procéder à son opération d’appel public à l’épargne. L’objectif de cette opération était selon le Rev. Charles Rollin Ombang Ekath « de porter le capital de 8,04 milliards de Fcfa entièrement libéré et validé par la Cobac, à plus de 15 milliards en vue de la transformation de La Regionale S.A. en banque universelle ».

Ainsi, quelques six mois plus tard, La Regionale S.A. procédait au lancement d’une vente publique d’actions avec pour objectif de lever 8,232 milliards de Fcfa à la Bvmac. Au terme de l’opération en mars 2021, l’établissement de crédit a réussi à collecter des fonds pour porter son capital à plus de 12 milliards de Fcfa, une somme largement suffisante pour la réalisation de sa transformation en banque universelle.

Il faut rappeler que La Regionale S.A. affiche une croissance soutenue et une solidité financière depuis plus de 10 ans. Au 31 décembre 2020, la nouvelle banque affichait les principaux agrégats qui faisaient ressortir des fonds propres nets d’environ 10 milliards de Fcfa ; un résultat de 1,5 milliard malgré le contexte du Covid-19 ; un volume de plus de 110 000 clients à travers son réseau de 41 agences et 24 DAB au Cameroun.

En outre, la microfinance revendique une présence internationale à travers sa filiale du Gabon constituée de quatre agences ; une connexion à la plateforme du Gimac, lui permettant d’interagir avec les autres banques de la Cemac ; un progiciel bancaire intégré de dernière génération «Amplitude Up» Version 11 pour son exploitation ; un respect scrupuleux, depuis plus de dix ans, de l’ensemble des ratios Cobac; un nouvel immeuble siège futuriste de huit étages, situé en plein coeur de la Capital Yaoundé et financé entièrement sur fonds propres.

Laisser un commentaire

Top