Vous êtes ici
Accueil > Finance > Un fonds de 351 millions de Fcfa pour les étudiants équato-guinéens

Un fonds de 351 millions de Fcfa pour les étudiants équato-guinéens

Ce fonds a pour objectif d’aider les PME et les entrepreneurs universitaires à développer leurs projets.

Depuis le 1er avril 2021, l’Institut équato-guinéen pour la promotion et le développement des entreprises (Inpyde, en espagnole) a annoncé la mise à disposition effective du fonds de soutien à l’entreprenariat estudiantin d’un montant total de 351 millions de Fcfa. Dans une note d’information, les responsables de l’Inpyde ont déroulé la liste des documents et pièces à fournir pour bénéficier de l’aide (Voir encadré). Cette sortie arrive à la suite de l’accord d’octroi de prêts aux petits entrepreneurs nationaux signé le 5 mars 2021 entre la Banque nationale de Guinée équatoriale et l’Inpyde.

Au cours de cette cérémonie, il s’agissait d’une nouvelle phase du projet de fonds de garantie partielle de crédit créé le 30 avril 2013. « L’objectif est de faciliter l’accès des PME nationales au financement bancaire en acceptant le risque net partagé entre le gouvernement de Malabo et les banques commerciales, pour améliorer le service des petites entreprises et des entrepreneurs nationaux ». Selon l’accord scellé entre Bange et Inpyde en présence du ministre équato-guinéen du Commerce, le capital initial de cette nouvelle phase est de 351 millions de Fcfa, qui pourra être augmenté d’un autre montant d’un milliard de Fcfa débloqué par le gouvernement, au moment où seront approuvés les budgets généraux de l’Etat, montant nettement supérieur à la première période, qui était de 425 millions de Fcfa.

Enjeux

Dans cette ratification, le montant maximum du crédit a également été relevé de 20 à 50 millions et permet ainsi l’entrée du secteur industriel. La période de grâce a été universalisée pour tous les crédits, ainsi que l’extension de la période de remboursement des crédits de 3 à 5 ans. « Chez Bange, nous sommes très satisfaits de la ratification de cet accord. La prémisse du gouvernement, de l’Inpyde et de nous est d’améliorer la couverture des PME et des entrepreneurs nationaux en termes de crédits », avait déclaré le directeur général du Bange, Manuel Osa Nsue Nsua. De son côté, le directeur général d’Inpyde, Paulino José Menejal Pelayo a invité les PME et les particuliers qui souhaiteraient bénéficier de cette aide à venir dans les bureaux de leur entité pour recevoir des conseils techniques et professionnels. « Nous ne sommes pas en charge de préparer les listes de ceux qui doivent être les gagnants des crédits, notre mission est de collecter les fichiers que nous considérons valides pour les soumettre à Bange pour évaluation ou approbation ultérieure, par conséquent, nous invitons tout le monde à venir nous voir et à demander toutes les informations connexes pour obtenir ces crédits », a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Top