Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Un « Lan Patry » organisé par Ecam pour réunir les développeurs

Un « Lan Patry » organisé par Ecam pour réunir les développeurs

L’évènement qui s’est déroulé le 2 septembre dernier avait pour objectif d’informer et de sensibiliser les développeurs indépendants et startuppeurs, à prendre part à cette compétition d’innovations technologiques, générer des idées et concevoir des solutions africaines pour le développement de l’Afrique.

En prélude à l’hackathon prévu du 4 au 5 octobre 2023 à Douala, le mouvement patronal Entreprises du Cameroun (Ecam) a organisé le samedi 2 septembre 2023, un « Lan Party ». Le but de cette rencontre était de réunir 25 jeunes porteurs de projets afin de les plonger dans l’univers hightech.

Le Hackathon baptisé « Cameroon Developer Hackathon » s’est déroulé sous le thème : « Innovation for Cameroon smart cities ». D’après Christian Essame, administrateur d’Ecam, cette compétition a pour objectif de « détecter des développeurs à fort potentiel, constituer une communauté des développeurs, animer une plateforme d’échange entre les entreprises technologiques, les universités et autres professionnels de l’encadrement des développeurs, faciliter l’accès des entreprises publiques et privées à des développeurs-web qualifiés et compétents ». Afin de mieux cerner cet événement, une séance préparatoire s’est tenue lors du Lan Party samedi 2 septembre 2023. « Nous apportons des solutions pratiques pour le business. Nous proposons des solutions applicables au sein des entreprises. Il s’agit pour Ecam de trouver une ressource humaine qualifiée à nos entreprises-membres qui sont demandeurs. Mais également, de permettre à ce que les jeunes puissent lancer des projets véritablement viables, et se constituer en réseau », a expliqué Christian Essame.

Bien au-delà d’un concours pour développeurs, « Cameroon Developer Hackathon » est une plateforme entre les entreprises technologiques, universités, instituts supérieurs et autres acteurs de l’encadrement des jeunes développeurs camerounais, indique le patronat. L’Hackathon aura comme principales articulations le meet-up (rencontre entre développeurs, entrepreneurs et universitaires), la soirée du développeur, l’expotech, des stages pro au profit des développeurs, des entreprises du secteur privé, universités et instituts supérieurs, incubateurs, ONG administrations publiques etc.

Durant le Lan Party du 2 septembre dernier, les participants ont été soumis à une compétition portant sur le développement des produits innovants, au terme de laquelle ont été présentées des maquettes ou des idées des solutions peuvent impacter la société (fintech, santé, agriculture, mobilité urbaine etc.)

Notons que le mouvement patronal a été toujours été plus proche des porteurs de projets et startuppers. Pendant plusieurs années, à travers PMEXchange, le mouvement patronal a accompagné et soutenu de nombreux jeunes dans la création et la valorisation de leur projet. Ecam s’est également associé à d’autres organisations pour défendre la cause des Petites et moyennes entreprises et des Startups. Ecam et TrustInside, entreprise française, se sont engagés à promouvoir et accompagner les opérateurs économiques à la culture et aux pratiques de la confiance. C’est dans ce sillage que les deux partenaires ont organisé l’année dernière dans le cadre de cette convention, un atelier de co-construction du projet baptisé « Cameroun Confiance 2030 ». D’après ses organisateurs, il s’agit d’un moment de réflexion entre les différents acteurs de la société, entrepreneurs, membres de la société civile, administrations et décideurs, partenaires au développement en vue d’établir de manière inclusive, les bases du projet « Cameroun Confiance 2030 ».

Laisser un commentaire

Top