Vous êtes ici
Accueil > Actualité > 33 milliards de Fcfa perdus en 4 ans sur l’exportation illégale

33 milliards de Fcfa perdus en 4 ans sur l’exportation illégale

Ce chiffre est contenu dans un rapport publié récemment par le Centre pour l’environnement et le développement (CED).

L’on n’est pas encore sorti de l’auberge en ce qui concerne la filière bois. Selon une étude menée par le Centre pour l’environnement et le développement (CED et l’Environmental Investigation Agency (EIA), et dont les résultats ont été présentés il y a quelques semaines, entre 2016 et 2020, pas moins 132.000 m3 de grumes au minimum ont été exportés du Cameroun vers le Vietnam, en violation de l’interdiction partielle d’exportation de grumes. « Cette sortie du bois de façon illégale a fait perdre à l’Etat un montant de 33 milliards de Fcfa environ », précise l’étude. Par ailleurs, selon la même source, entre 2015 et 2018, la demande était de 82,2%, principalement pour les grumes et seulement 17,7% pour les produits dérivés transformés.

D’après l’étude, les essences les plus demandées au Vietnam sont notamment le « Doussie » et la « Tali », deux essences dont l’exportation sous forme de grumes est interdite. Le CED et l’EIA révèlent qu’en fait, c’est un groupe de sociétés qui est au coeur de ce commerce illégal. Quelques conséquences engendrées par ces pratiques illicites sont décriées dans ledit rapport. L’on apprend par exemple que beaucoup de ces entreprises font de fausses déclarations fiscales, sans oublier le non-respect des aires protégées. L’évasion fiscale n’est pas en reste. Le CED parle également de la perte d’opportunité d’emplois, de violation des droits de travail avec notamment les emplois sans contrats et mal payés aux locaux. En 2018, parmi les principaux pays destinataires, figuraient la Chine (382.090 m3), le Vietnam (290.578 m3), l’Inde (59.700 m3), l’Italie (10.256 m3), la France (7.468 m3), l’Allemagne (169 m3), la Belgique (5273 m3), le Portugal ( 2394 m3), la Turquie (11478 m3), le Maroc (1471 m3) et d’autres pays (57332 m3), soit 828209 m3 de grumes de bois exportés.

Deuxième produit d’exportation après le pétrole, le bois a permis au trésor public camerounais d’engranger des recettes d’environ 271 milliards Fcfa en 2017. Ce qui représente plus de 10% des recettes d’exportation du pays. Selon le ministère des Forêts et de la Faune, le Cameroun a exporté 964.209 m3 de grumes en 2017 contre 737.017 m3 en 2016. Soit une augmentation de 227.192 m3 sur une année. En ce qui concerne les débités, le Cameroun a exporté 666.157 m3 en 2017 contre 676.713 m3, l’année précédente. Soit une baisse de 10.556 m3 entre les deux exercices. Totalisant, les grumes et les débités au cours de l’année 2017, l’on obtient 1,630 millions de m3 de bois exportés. Un chiffre loin du potentiel exploitable sur les conditions actuelles du marché camerounais.

Laisser un commentaire

Top