Vous êtes ici
Accueil > Finance > Afriland présente son offre leasing aux entreprises

Afriland présente son offre leasing aux entreprises

Le leader du secteur bancaire organise le Customer Information Meeting portant sur le thème «Leasing : outil de financement par excellence du matériel productif chez Afriland First Bank» le 11 août 2021 à Douala.

Le financement des entreprises est une préoccupation majeure des acteurs de l’économie camerounaise. Chacun y allant de son aloi. Dans cette optique, Afriland First Bank n’est pas en reste. La banque leader du pays organise le 11 août 2021 au Best Western Hôtel à Douala, une édition spéciale du Customer Information Meeting (CIM) portant sur le thème « Leasing : outil de financement par excellence du matériel productif chez Afriland First Bank». A cette occasion, plus de 200 chefs d’entreprises et partenaires venant de l’ensemble du territoire camerounais seront informés des spécificités de l’offre leasing by Afriland First Bank, notamment la réduction des délais de traitement de dossier, la grille des financements, les facilités accordées, etc.

Le crédit-bail est un contrat de location avec option d’achat d’un actif (équipement, véhicule…). L’option d’achat donne à terme la faculté pour le preneur d’acquérir le bien loué moyennant un prix convenu contractuellement au départ (valeur résiduelle) tenant compte des versements déjà effectués à titre de loyers. Pour de nombreux experts, cet outil est une solution innovante pour financer l’équipement des PME afin d’assurer leur développement. Il vise à contourner le problème de garanties qui limite généralement l’accès des entreprises de petites tailles au financement classique. Un enjeu dans un pays comme le Cameroun où l’écosystème économique est constitué essentiellement de microentreprises.

Selon un rapport de la Société financière internationale (SFI), filiale de la Banque mondiale, rendu public le 26 avril 2018, le marché du crédit bail a plus que doublé en une dizaine d’années. Soit une croissance de près de 230% en 10 ans. Selon ledit rapport, entre 2008 et 2017, le marché du crédit-bail est passé de 90 à 205 millions de dollars (de près de 51 à un peu plus de 116 milliards de Fcfa). Dans ledit rapport, cette filiale de la Banque mondiale, a salué l’action du gouvernement camerounais qui a « été déterminante » dans l’atteinte de ce résultat. En effet, dans sa volonté de développer ce secteur, le gouvernement camerounais avait levé deux obstacles au développement du marché du crédit-bail à savoir l’inexistant d’une loi sur le crédit-bail et l’adaptation d’une fiscalité approprié en décembre 2011.

En plus, le gouvernement a fourni une ligne de crédit d’environ 5,7 milliards de Fcfa devant être distribués par le biais de sociétés de crédit-bail afin de contribuer au développement du secteur des PME. «Cela a aidé le marché à croître», estime le rapport. Les marges de progression du secteur au Cameroun restent néanmoins importantes et l’institution de Bretton Woods évalue en effet le potentiel en matière de crédit-bail à plus de 450 millions de dollars (près de 255 milliards de Fcfa).

Banque de référence implantée sur tout le territoire camerounais, Afriland First Bank compte aujourd’hui 52 agences. Leader du secteur bancaire national avec environ 1/5è des parts d’un marché comptant 16 établissements bancaires, elle jouit d’une grande solidité financière et bénéficie de la technicité de plus de 700 employés travaillant au quotidien pour assurer un service de qualité optimale à tous les clients : particuliers, professionnels, PME, grandes entreprises et institutionnels. Le concept CIM a été développé par Afriland First Bank pour répondre au besoin d’une plateforme corporate dédiée à l’animation commerciale. Cette plateforme réunit à périodicité régulière des clients retenus selon leurs secteurs d’activité et le centre d’intérêt.

Laisser un commentaire

Top