Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Image > Des éboueurs sans matériels

Des éboueurs sans matériels

Les populations camerounaises sont envahies depuis quelques jours par les ordures ménagères qui jonchent les rues des grandes villes du pays. A l’origine de cette situation, la grève des employés de l’entreprise Hygiène et salubrité (Hysacam) qui réclament le paiement de trois mois d’arriérés de salaire. Pour palier à l’absence des éboueurs, les municipalités ont décidé de faire appel à des associations de jeunes pour tenter de diminuer la quantité de déchets qui ne cesse de prendre du volume au fil des jours. Mais dépourvus de matériel adéquat, ces éboueurs de fortune sans véritable expérience, ne parviennent pas à réaliser le travail pour lequel ils ont été sollicités. Ils n’ont pour seuls outils que quelques brouettes, des fourches et des balais. Avec un matériel aussi rudimentaire, il faut multiplier l’effort physique, surtout qu’il faut ensuite charger les ordures dans un camion, ce qui n’est pas évident, d’où les abandons comme ici sur cette image. En plus, ces employés courent le danger d’être victimes d’accidents, parce qu’étant dépourvus pour la plupart de matériel de protection à l’instar des bottes, des gangs et de masque anti-odeurs. Une vraie cacophonie !

Laisser un commentaire

Top