Vous êtes ici
Accueil > Actualité > <strong>Gouvernance ! Un forum sur la réforme des finances publiques en perspective</strong>

Gouvernance ! Un forum sur la réforme des finances publiques en perspective

Placée sous l’égide du ministère des Finances, cet événement permettra de renforcer les capacités techniques, institutionnelles et opérationnelles des Organisations de la société civile dans la gestion des finances publiques.

En attendant la confirmation de la date précise du tout premier forum de la société civile/Minfi sur les réformes opérées ces dix dernières années dans les finances publiques, une réunion préparatoire s’est tenue récemment à la Direction générale du Budget. Présidée par Sophie Boumsong, chef de division de la réforme budgétaire, cette rencontre à laquelle prenaient part les personnels du Minfi et les représentants de la société civile, notamment : le Cosader, Afroleadership, Hegtd, Investment-Watch, la Dynamique Citoyenne, le Cradec, Planoscam, oddpe ong, Pfiad/CMR, Acdtc, Adisi-Cameroun, Uaod, Acbp-FL et Observatoire des Investissements Publics, a permis de définir les modalités d’organisation de ce grand rendez-vous.

Il convient de rappeler que cet événement intervient dans un contexte marqué par « la mise en œuvre du Plan Global de Réforme de la Gestion des Finances Publiques actualisé (Pgrgfp) 2022-2023 (Axe 5). Il est envisagé d’organiser la mise en place des conditions favorisant le soutien des organisations de la société civile à la réalisation des objectifs de bonne gouvernance et d’efficacité et d’efficience des politiques budgétaires. De manière spécifique, le Gouvernement est appelé à renforcer les capacités techniques, institutionnelles et opérationnelles des OSC, à tenir une conférence / forum annuel(le) avec les membres de la société civile engagés dans la gestion des finances publiques et à impliquer formellement les organisations de la société civile lors des travaux d’élaboration du budget de l’Etat ». Et Sophie Boumsong d’ajouter : « Le Minfi travaille déjà avec la société civile dans l’élaboration et la vulgarisation du budget citoyen, au Comité Interministériel d’Examen des Programmes (Ciep), l’élaboration du budget de l’Etat et dans l’évaluation de la transparence du système de gestion des finances publiques du Cameroun ».

Depuis plusieurs années, le Cameroun s’est engagé dans un processus de réformes des finances publiques de deuxième génération, avec comme pierre angulaire, le régime financier promulgué en décembre 2007, et qui pose les fondations juridiques d’une gestion des finances publiques responsabilisante, transparente et axée sur les résultats. En 2013, conformément à la loi, la totalité des dispositions du régime financier de l’Etat, la budgétisation par programme est rentrée en vigueur. « Aujourd’hui, on peut noter avec satisfaction que l’action publique est planifiée (les stratégies de développement indiquent les priorités de l’action publique sur 10 ans ; le cadrage macroéconomique et budgétaire est une activité plus organisée ; la recherche de la performance est au cœur de la gestion budgétaire ; le budget s’exécute par programme assorti chacun d’objectifs et d’indicateurs de résultats ; les performances des régies financières sont dans une tendance haussière, et la gestion de la dette et de la trésorerie est plus rationnalisée », soutient le chef de Division de la réforme Budgétaire.

Laisser un commentaire

Top