Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Dixit > Richard Evina Obam, directeur général de la Caisse autonome d’amortissement (CAA) sur la caisse de dépôts et consignations, In Investir au Cameroun.

Richard Evina Obam, directeur général de la Caisse autonome d’amortissement (CAA) sur la caisse de dépôts et consignations, In Investir au Cameroun.

Dans ce contexte de relance économique post pandémique, la Caisse de dépôts et consignations (CDC, Ndlr) peut constituer effectivement une alternative en matière de financement ou d’accompagnement des politiques publiques. Mais maintenant, les dispositifs qui sont présents ne montrent complètement pas de défaillances. Aussi, la Caisse de dépôts et consignations n’est pas la panacée qui viendra régler tous les problèmes économiques, tous les problèmes de relance. La preuve en est qu’en France, la CDC malgré toutes ses réalisations, continue de faire l’objet de toutes sortes de critiques. C’est dire que ce n’est pas au Cameroun où elle n’a même pas encore commencé à travailler qu’on va lui faire le plus gros procès. Ce qui est sûr, le Cameroun est dans une démarche prudente de réformes, et lorsque les autorités comprendront que le moment est venu de mettre véritablement en service la CDC, elles vont le faire et elle pourra apporter les résultats que nous escomptions.

Laisser un commentaire

Top