Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Image > Une fillette abattue accidentellement par un policier à Bamenda

Une fillette abattue accidentellement par un policier à Bamenda

La ville de Bamenda était en ébullition le 12 novembre dernier, après le décès par balle d’une fillette de 8 ans. Selon le communiqué de presse du Délégué général à sûreté nationale (Dgsn), Martin Mbarga Nguélé, la nommée Tataw Brandy sur le chemin de l’école, a été atteinte mortellement par une balle tirée par un policier, notamment le gardien de la paix Alain Fagha, qui avait préalablement ouvert le feu sur un véhicule particulier dont le chauffeur était en fuite. A la suite de cet incident malheureux, les populations de la capitale régionale du Nord-Ouest sont massivement sorties pour protester contre cette autre bavure des Forces de maintien de l’ordre (FMO), qui intervient moins de deux mois après celle de Buea, où un gendarme avait déjà abattu dans des circonstances similaires, une fillette de trois ans. Après avoir été baladé dans divers artères de Bamenda, le corps de la jeune fille a été déposé au centre administratif où réside le gouverneur. Les manifestations ont ensuite rapidement dégénérées à divers endroits avec les casses, les routes bloquées et autres véhicules incendiés. Il a fallu que l’armée intervienne en tirant des coups de feu pour disperser la foule en furie.

Laisser un commentaire

Top