Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Vers une synergie entre patronats allemand et camerounais

Vers une synergie entre patronats allemand et camerounais

Le sujet a été au menu des échanges du 15 octobre dernier à Douala entre l’ambassadrice d’Allemagne et le président du Gicam.

Près d’un an après sa première visite en octobre 2020 au siège du Groupement Interpatronal du Cameroun (Gicam), l’ambassadrice d’Allemagne au Cameroun S.E. Dr. Corinna Fricke, a été reçue ce vendredi 15 octobre 2021 par le Président du Gicam, Célestin Tawamba. Exprimant son attachement à l’économie et aux relations économiques, et reconnaissant la place importante qu’occupe le secteur privé dans le développement économique d’un pays, le Dr. Corinna Fricke a souhaité échanger avec le porte-parole du secteur privé sur l’environnement des affaires très préoccupant afin d’explorer ensemble quelques pistes de solutions qui permettraient de l’améliorer. La question de la densification du partenariat économique entre entrepreneurs camerounais et allemands, a également été au menu des discussions. Honorée par l’accueil très chaleureux à elle réservé une fois de plus, cette dernière n’a pas manqué de le relever. Tous deux entendent continuer d’oeuvrer pour un climat d’affaires propice au développement des Entreprises et à l’investissement.

Cette rencontre intervient dans un contexte morose causé par la pandémie à Coronavirus (Covid-19). Face à la hausse des coûts de production oscillant actuellement entre 15 et 50%, les entreprises camerounaises attendent des pouvoirs publics, des allègements fiscaux à l’instar du taux de TVA (Taxe sur la valeur ajoutée) réduit ou nul, l’allègement ou suspension de l’acompte sur certains secteurs, et la suspension de contrôles pour ne citer que cela. A cela s’ajoutent entre autres, la suspension des taxes parafiscales et de certaines taxes portuaires, ainsi que la réallocation des appuis Covid aux secteurs stratégiques et la réactivation tout comme le maintien en 2022, des mesures exceptionnelles instaurées en 2021. Elles l’ont indiqué à Douala, le 1er Octobre 2021 au cours d’une rencontre avec le ministre du Commerce.

Laisser un commentaire

Top