Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Le gouvernement invite les opérateurs de Télécommunications à faire mieux

Le gouvernement invite les opérateurs de Télécommunications à faire mieux

Au terme de la visite de travail effectuée le 10 mai dernier à Douala, le ministre des Postes et Télécommunications a pris acte du respect des prescriptions formulées lors de la concertation sectorielle du 27 avril dernier avec les opérateurs Orange Cameroun, Mtn Cameroon et Camtel.

Afin de répondre aux attentes des consommateurs camerounais et d’assurer la bonne disponibilité du réseau téléphonique, le ministère des Postes et Télécommunications (Minpostel) a formulé de nombreuses recommandations à l’endroit des opérateurs de téléphonie mobile, notamment MTN Cameroon et Orange Cameroun. Sur les cinq recommandations à mettre en œuvre immédiatement, Orange a exécuté trois, tandis que MTN a mis en œuvre quatre. Les deux recommandations non exécutées par Orange sont : la mise à disposition du consommateur de l’information systématique du débit montant et descendant data, et la mise à disposition du consommateur d’une interface comparative du coût des offres. Et pour ce qui est de MTN Cameroun, la seule recommandation encore attendue pour l’instant est la mise à disposition du consommateur de l’information systématique du débit montant et descendant de la data.

En effet, au cours de la concertation sectorielle du 27 avril 2023, il a été demandé aux opérateurs : d’exécuter dans l’immédiat, la mise en place dans un délai de deux semaines, maximum des mécanismes du remboursement du crédit data non consommé pour que désormais, celui-ci soit systématiquement restitué en cas d’indisponibilité du réseau ; l’information systématique du consommateur du débit montant et descendant correspondant au forfait de data souscrit ; la mise à la disposition du consommateur, d’un outil comparatif des coûts des offres, de la couverture et de la performance du réseau pour chaque opérateur ; la sensibilisation des consommateurs par les opérateurs aux usages et services des communications électroniques multiples de leur portefeuille ; la promotion et la vulgarisation du parcours de réclamation et de plaintes des usagers.

Au regard des premières mesures prises par les opérateurs Orange Cameroun et MTN Cameroun, le ministre des Postes et Télécommunications a déclaré que « l’évaluation des actions menées relèvent de la prise en compte de l’amélioration de la qualité des services, ainsi que des mesures efficaces pour la protection des consommateurs. Par ailleurs, on peut noter avec satisfaction que le remboursement des data sera désormais systématique en cas d’indisponibilité du réseau des opérateurs… ». Toutefois, elle invite ces derniers à poursuivre les actions restantes. « Elles doivent être finalisées dans les plus brefs délais sous la suivie et la conduite du Régulateur », ajoute-t-elle.

En outre, il est prévu à moyen termes pour ce qui est de la baisse des tarifs, l’accélération par le régulateur de la réorganisation en cours, du marché des communications électroniques, en vue de la structuration des coûts du marché de gros et de celle du marché de détail, dans la perspective d’orienter effectivement les tarifs vers les coûts réels. Ce qui a pour but de stimuler une concurrence entre les opérateurs et de conduire à des tarifs plus compétitifs pour les consommateurs.

La visite du ministre des Postes et télécommunications, mercredi 10 mai dernier, avait pour objectif d’évaluer la mise en œuvre des prescriptions faites lors de la concertation sectorielle du 27 avril 2023 avec ces opérateurs en vue de l’amélioration des services des communications électroniques.

Laisser un commentaire

Top